Conseils pour une campagne emailing réussie

Conseils pour une campagne emailing réussie

Conseils pour une campagne emailing réussie

Bonjour à tous !

Nous abordons aujourd’hui une nouvelle thématique avec nos premiers conseils pour une campagne emailing maîtrisée et réussie. L’emailing est un levier peu onéreux, rapide à mettre en place et avec des bonnes retombées économiques si son envoie est réussi. GA-Media se place en tant qu’agence conseil et technique pour la création et la diffusion de vos offres sur nos bases et celles de nos partenaires.

 

A savoir que selon de récentes enquêtes et statistiques 48% des internautes français utilisent leurs ordinateurs pour consulter leurs emails contre 47% sur smartphones et tablettes (d’où l’importance d’un kit email responsive).

Les internautes ont beaucoup plus tendance à ouvrir l’email quand ils ont confiance en la marque (82%), que l’objet présente un avantage client (62%) ou que l’objet propose une belle promotion ou offre (58%).

Les internautes auront tendance à cliquer sur l’email si les offres proposées correspondent à leurs attentes (82%), si le message est bien lisible sur leur support : pc, tablette, mobile (58%) ou si le message est agréable à lire : images, simplicité (50%).

 

Les bases générales :

 

  • Le kit email est en 600 pixels de large responsive et est compatible avec un maximum de plateformes email (Outlook 2007, 2010, 2013 – Gmail – Thunderbird – et iphone / android).
  • 60-70% de texte contre 30-40% d’images est le bon équilibre pour une bonne délivrabilité.
  • Ne pas oublier le lien de désabonnement.
  • Choisir une base de destinataire adaptée à l’offre du kit email.

 

Optimiser le taux d’ouverture grâce à l’expéditeur et à l’objet :

 

  • Insérer le nom de l’expéditeur (par exemple Caroline de Vente-Privée ou Fnac Spectacles) augmente le taux d’ouverture.
  • Un objet entre 28 et 39 caractères aura un meilleur taux d’ouverture. En bref : ne pas faire un objet ni trop court ni trop long.
  • Ne pas utiliser dans l’objet de l’email des “spam-words” tel que : 75% de réduction, Promo, Gratuit, etc… et éviter les majuscules, trop de ponctuation (??? !!!!).
  • Si la base le permet, mettre le nom ou prénom du destinataire dans l’objet (être sur des informations de sa base car une erreur est mal vue).
  • Ça permet de se démarquer… alors pourquoi ne pas utiliser des smiley dans l’objet (✔ ♥ ☀) !
  • Ne pas utiliser un objet trompeur ou exagéré. Le destinataire risque d’être déçu si votre offre n’est pas aussi belle qu’il n’y parait. Il ouvrira une fois mais pas deux les emails de l’expéditeur.
  • Optimiser le pre-header en affichant l’offre et non un message automatique du genre “cliquez-ici pour afficher les images…”

 

Optimiser le taux de clic :

 

  • Respecter la proportion 60-70% de texte contre 30-40% d’images. Les images ne sont automatiquement pas affichées dans le mail (une politique anti-spam) donc si l’email ne contient que des images, l’internaute risque de vite passer son chemin.
  • Proposer un contenu agréable visuellement et qui apporte quelque chose d’utile à l’internaute. Un contenu pertinent se défini par un intérêt des informations, une personnalisation (nom/prénom), une belle orthographe et des images en rapport avec le thème.
  • Utilisation de la hiérarchie de l’information en mettant l’offre et l’annonceur en premier, ensuite une image pertinente cliquable, un CTA en HTML/CSS et quelques textes de ré-assurances pour convaincre une dernière fois. C’est une modèle type qui s’adapte bien évidemment à chaque campagne et chaque offre.
  • Ne pas utiliser des images trop lourdes. Les images doivent être à la bonne taille et hébergées sur le serveur du routeur ou sur le votre.
  • Optimiser un maximum l’espace cliquable : images, offres, CTA (Click To Action).
  • Avec votre routeur, optimiser le re-targeting. C’est à dire : cibler des internautes qui ont déjà manifesté un intérêt pour ce type d’offre. Ils seront plus réceptifs à votre offre.